Investir hors de France, est-ce vraiment pour moi?

Sans chercher à avoir une vision exceptionnelle, il est facile de se rendre compte d’un matériau suffisamment solide en matière et de prévisions officielles et d’histoire récente qui montre la tendance, tendance qui permet de décrypter ce qui se cache derrière la prévision officielle.

Vous trouverez ici un échantillon de graphiques dont je suis friant afin de résumer bien des analyses de tendance et des comparaisons, en sachant que comparaison n’est pas raison, et qu’il faut croiser les chiffres.

Vous comprenez que c’est pour vous, pour tous ceux qui ne peuvent plus se contenter des promesses et qui savent que nous sommes la première génération à avoir -globalement, moins que la précédente, sauf à faire ce qu’il faut: l’Etat-providence doit se charger du minimum pour tous, et vous, si voulez plus que le minimum, il faut s’en préoccuper aujourd’hui.

Et pas là où on va vous le voler. Ici, vous paierez toujours assez d’impôts et de charges pour soutenir la solidarité. Il faut ôter votre patrimoine des griffes de l’Etat, qui, alors que la loi dit bien qu’il est interdit de pratiquer la double imposition, s’y emploie de toutes les manières.